Quel Amour !

MP 2018 : pour l’amour des arts et de la fête

Quel Amour ! Injonction joyeuse et interrogation immédiate : l’imaginaire est en route.
Parler d’amour au travers des Arts, des artistes et des destins les plus humains.
Urgence du plaisir, de l’Autre et de sa découverte. Urgence d’inventer ensemble de si belles choses qu’elles seront aimées.
Macha Makeïeff

gsphere102-bis

À partir du 14 février 2018, et jusqu’au 1er septembre, le territoire des Bouches-du-Rhône va vivre au rythme de la culture et de la création artistique, toutes disciplines confondues.
Quel Amour ! offrira une programmation artistique à résonance nationale et internationale, faisant de MP2018 un temps fort du calendrier médiatique et positionnant le territoire comme l’une des grandes destinations culturelles de l’année prochaine.
Véritable déclaration d’amour au territoire, aux artistes, aux habitants et à tous ceux qui (re)viendront à Marseille et en Provence, MP2018 s’inscrit dans la continuité de MP2013 Capitale européenne de la Culture qui aura permis de montrer et de démontrer la richesse, la vitalité, le potentiel et la créativité d’un territoire.
Forte de ce constat, l’association MPCulture qui porte le projet MP2018 – dotée d’un budget prévisionnel de 5.5 millions d’euros – va concevoir, produire et promouvoir près d’une vingtaine de rendez-vous artistiques inédits (fête d’ouverture, grandes expositions, temps forts, spectacles, résidences d’artistes, etc…) et coproduire ou labelliser près d’une centaine d’événements sur le thème de Quel Amour !
MP2018 est le résultat d’une forte mobilisation du monde de l’entreprise.
Les acteurs du monde économique et universitaire des Bouches-du-Rhône ont, une nouvelle fois, fait le pari de la culture pour fédérer le territoire et en favoriser l’attractivité

Les institutions se sont également largement mobilisées.
Etat, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Département des Bouches-du-Rhône, Ville de
Marseille, tous vont apporter à la fois un soutien financier mais également accompagner, via
leurs services techniques et leurs compétences respectives, la production et la promotion de la
manifestation.
Cette mobilisation traduit particulièrement l’ADN de MP2018 : un travail collaboratif et inédit qui
permettra à ce territoire de créer un rendez-vous extraordinaire, au sens littéral du terme.
Autour de cette impulsion portée par la CCI Marseille Provence, Mécènes du Sud, le Club Top
20 et l’Université d’Aix-Marseille, 15 acteurs culturels majeurs du territoire se sont mobilisés :
. Alain ARNAUDET, directeur, Friche la Belle de Mai, Marseille
. Dominique BLUZET, directeur, Les Théâtres , Aix-en-Provence et Marseille
. Gilles BOUCKAERT, directeur, Scène nationale des Salins, Martigues
. Guy CARRARA et RAQUEL DE ANDRADE, co-directeurs, Biennale Internationale des
Arts du Cirque, Archaos, Pôle national cirque Méditerranée
. Jean-François CHOUGNET, président, Mucem, Marseille
. Bernard FOCCROULLE, directeur, Festival d’Aix-en-Provence
. Jan GOOSSENS, directeur, Festival de Marseille
. Hugues KIEFFER, directeur délégué Marseille Jazz des 5 Continents
. Macha MAKEIEFF, directrice, Théâtre national La Criée , Marseille
. Pascal NEVEUX, directeur, Fonds Régional d’Art Contemporain PACA, Marseille
. Francesca POLONIATO, directrice, Scène nationale du Merlan, Marseille
. Angelin PRELJOCAJ, directeur artistique, Ballet Preljocaj, Aix-en-Provence
. Pierre SAUVAGEOT, directeur, Lieux Publics – Centre National de création pour
l’espace public, Marseille
. Sam STOURDZE, directeur, Rencontres Internationales de la Photographie Arles
. Pierre VASARELY, président, Fondation Vasarely, Aix-en-Provence

Ces quinze personnalités composent le comité d’orientation artistique de MP2018.
  

MP2018 : pour l'amour des arts et de la fête par Journal_La_Marseillaise


NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES

SAMEDI 20 MAI DE 19H À MINUIT
 
bignuit_musees2017
UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION EN RAISON DES TRAVAUX EN COURS

 

  • VISITE JEU DE PISTE : 19h15
    Sur réservation 15 enfants maximum

 

  • VISITE GUIDÉE DE LA COLLECTION PERMANENTE

Découverte des œuvres monumentales de Victor Vasarely. Parcours initiatique au cœur de l’art optique et cinétique où formes
et couleurs guident le maître de l’op art dans des compositions géométriques.
 
- 20h : sur réservation 50 personnes maximum
- 23h : sur réservation 50 personnes maximum
 
- PRÉSENTATION DE L'AVANCEMENT DE LA RESTAURATION DU BÂTIMENT PAR PIERRE VASARELY
- 22h (sur réservation 50 personnes maximum)
 
 
- BASTOKALYPSE,
dans le cadre des rencontres du 9ème art d’Aix-en-Provence / Festival BD
M.S. Bastian & Isabelle L : Accessible uniquement à la suite des animations réservées
 
Installé à la Fondation Vasarely et présenté pour la première fois en France, Bastokalypse est un immense panorama en noir et blanc d’une longueur totale de 52 mètres. Une vision unique, fantasmée et créée par deux artistes suisses, qui revisitent en mode ludique l’Apocalypse.
 
PROGRAMME MUSICAL avec Les chorales Vocalise Plaisir et Allegria Voce : 21 h
Sur réservation : 100 personnes maximum
 
VOCALISE PLAISIR
Amatemi ben mio-Marienzo / Canticorum Jubilo –Handel
Quando sara quel di-Bach / Shalom aleichem-Aldema
Panis Angelicus-Cesar Franck / Piu non si trovano-Mozart
Jamaïca Farewell-Lord Burgess

 
ALLEGRIA VOCE
Adoramus te – Palestrina / Adoramus Te Christe-Ignoto
Laudate Dio-Ancina / Cantate domino-Cruger
In pace-Lassus / Nada Te Turbe-anonyme
Stella Splendens-anonyme / Usciro di tanti affanni-Petrucci
 
- ATELIERS ARTISTIQUES : Coloriages, reproductions d’œuvres de Victor Vasarely.
Sur réservation : 20 personnes par créneau horaire
 
19H30 - 20H00 - 20H30 - 21H00 - 21H30 - 22H00 - 22H30


LES JOURNÉES DU FILM SUR L'ENVIRONNEMENT

AVEC IMAGES DE VILLE

VENDREDI 12 ET SAMEDI 13 MAI

 

Un job pour la planète
 
Tandis que certains métiers de base retrouvent leur vocation écologique première, comme par exemple celui de paysans, de nouveaux métiers liés à l’environnement apparaissent progressivement. Plus largement les questions environnementales s’invitent dans tous les corps de métiers.

gsphere102-bis

Signe des temps, les métiers liés à l’environnement et au développement durable attirent de plus en plus de jeunes, loin parfois de leur formation d'origine. Et souvent ils inventent d'autres formes de travail, plus collaboratives, plus en adéquation avec les nouveaux enjeux écologiques.

Comment l’écologie crée-t-elle de nouveaux métiers et comment influence-t-elle les métiers traditionnels ? Avec le cinéma, cette nouvelle approche du travail s'incarne dans des personnages, au-delà des cadres scientifique, technique et économique.

 
Rendez-vous vendredi 12 et samedi 13 mai 2017 à la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence, pour 2 journées de projections-débats, conférences et partages d'expérience, proposées par Image de ville pour le lancement de la 12ème édition des Journées du film sur l'environnement.
 
http://imagedeville.org/?event=190